Pourquoi choisir les injections comme traitement pour réduire les cernes

La réduction des cernes est certainement l’un des actes esthétiques les plus sollicités. Avoir l’air fatigué ou faire plus que son âge à cause de ces marques disgracieuses sur notre visage alors que nous sommes en forme, a de quoi lasser. Et quand on sait que des méthodes non chirurgicales comme les injections existent pour contrer le problème, pas étonnant que nous soyons de plus en plus nombreux à demander un rendez-vous chez un spécialiste esthétique.

Si les injections ont depuis longtemps gagné leurs galons en matière de correction de cernes, il reste important de déterminer dans quel contexte les utiliser et pour quelle problématique. Vous avez des cernes creux, des poches sous les yeux ou des cernes colorés ? Selon votre situation, le traitement ne sera pas le même.

Si vous êtes aux prises avec des cernes et que cela mine votre moral, voyez ce que vous pourriez améliorer dans votre quotidien pour retarder leur apparition ou les estomper, et découvrez pourquoi les injections sont les « stars » des traitements anti-cernes.

Creux, poches, colorés : les différents cernes et comment ils apparaissent

On peut voir les cernes comme une fatalité ou comme un processus que nous pouvons essayer de contrôler. Eh oui, les cernes sont bien souvent des manifestations du vieillissement. Avec le temps, la production naturelle de collagène diminue, la peau se déshydrate, perd son élasticité et le renouvellement cellulaire ralentit.

Tous ces éléments engendrent une diminution de volume et par extension, une augmentation des creux de certaines zones du visage, au niveau des yeux et du nez principalement. Autant dire que devant l’apparition des cernes, nous sommes tous égaux et que tôt ou tard, nous en aurons, c’est certain !

Prévenir l’apparition des cernes

Bien entendu, certains comportements accélèrent l’émergence des cernes ou en accentuent l’aspect. Pensons par exemple à l’exposition au soleil sans protection adéquate. Même si cela est bon pour notre bien-être, ce n’est pas bon pour notre peau! En effet, les bains de soleil stimulent la production de mélanine, réduisent la production de collagène et d’élastine, provoquent un épaississement de certaines zones de la peau et favorisent nettement la sécheresse cutanée. Autrement dit, le soleil crée un milieu fertile pour l’apparition des cernes.

Le manque de sommeil est aussi – et sans surprise – à mettre au banc des accusés. Comme notre corps, l’épiderme a besoin de récupérer, et le meilleur moment pour le faire, c’est la nuit. C’est à ce moment-là que la production de collagène est la plus importante, entraînant ainsi une régénérescence de la peau et un renouvellement des cellules plus dynamiques. L’expression « sommeil réparateur » prend alors tout son sens : si on réduit nos heures de sommeil ou si nous dormons mal, cette récupération cellulaire ne sera pas optimale.

D’autres phénomènes peuvent expliquer les cernes, notamment l’hérédité, des allergies, des débalancements hormonaux, des problèmes de circulation ou encore le stress. Comme vous le voyez, les causes ne manquent vraiment pas !

La différence entre les cernes creux, poches ou coloration sous les yeux

Quand nous parlons de cernes, nous avons tendance à englober toutes les problématiques : creux, poches ou les colorations sous les yeux. Or, elles sont bien différentes.

Les cernes creux sont probablement les plus connus. Comme leur nom l’indique, ils se traduisent par une perte de volume importante sous les paupières inférieures.

Les cernes gonflés ou les poches proviennent de la graisse au niveau de l’œil qui distend la paupière inférieure. À ne pas confondre avec les fameux yeux gonflés du matin – conséquences de notre position allongée qui produit une accumulation de lymphe – mais qui disparaissent peu après notre réveil.

Les cernes colorés sont souvent d’origine génétique. La peau autour de l’œil est très fine et laisse transparaître les pigments sanguins. Si la couleur des cernes est bleutée, cela signifie que la peau de la paupière inférieure est extrêmement fine et qu’elle laisse transparaître les veines. Une coloration rouge peut traduire une pression exercée par une poche de graisse, ce qui rend les micro-vaisseaux plus visibles. Enfin, une pigmentation brune correspond en fait à une hyper-pigmentation de la peau.

Sans être miraculeuses, sachez tout de même qu’une bonne hygiène de vie, une protection solaire et une qualité de sommeil notable peuvent vous permettre d’atténuer les cernes, quel que soit leur type. Vous pourriez aussi trouver des alliés efficaces parmi l’ensemble des produits cosmétiques disponibles en pharmacie. N’hésitez pas à en parler avec des professionnels pour utiliser ceux qui sont vraiment adaptés à votre situation.

En revanche, si les cernes deviennent un complexe et nuisent à votre humeur, les injections peuvent vous aider de manière plus certaine et plus durable.

L’acide hyaluronique : la technique pour lutter contre les cernes creux

Et pour les cernes creux, la meilleure technique est l’injection d’acide hyaluronique. Naturellement présent dans notre organisme, cet agent de comblement est donc très bien toléré par notre corps et favorise l’hydratation des zones dans lesquelles il est utilisé. Les injections sont rapides (30 minutes) et comportent très peu d’effets secondaires. Les résultats sont quant à eux quasi immédiats, le rendu est naturel et s’observe pendant 8 à 10 mois en moyenne. Pas étonnant que cette méthode suscite tant d’engouement. Si vous vous interrogez sur le prix de cette intervention, vous devrez compter entre 450 $ et 700 $ environ.

Si les injections d’acide hyaluronique sont particulièrement connues dans le traitement des cernes creux, elles peuvent aussi venir au secours des cernes bleutés. Dans ce cas, on fait appel à la mésothérapie qui consiste à injecter une solution multivitaminée contenant de l’acide hyaluronique. Les séances sont un peu plus longues, mais sont en revanche un peu moins chères (entre 300 $ et 600 $).

Le seul véritable concurrent des injections est le laser. Cela dit, ce traitement prend plus de temps et malgré tout, il reste encore relativement récent par rapport aux injections.

Pour les autres types de cernes colorés, le problème ne pouvant pas être corrigé par un agent de comblement, il faudra vous diriger vers le laser ou le peeling. Quant aux poches, la réponse est malheureusement chirurgicale.

Les injections d’acide hyaluronique ont beau être efficaces, prenez toujours le temps de discuter avec votre spécialiste. Lui seul sait si c’est la meilleure solution pour corriger vos cernes. Pour être bien encadré et conseillé, vous pouvez compter sur l’équipe de la Clinique Jean Gilbert. Reconnue pour offrir un service attentionné et personnalisé, vous pourrez profiter en toute quiétude de son expertise et de son approche résolument humaine.

 

Source :
Association française de médecine esthétique et anti-âge. Enlever les cernes : les meilleures techniques. 2019.

Recent Posts
Prenez rendez-vous*

* Selon disponibilité

traitement des varicesaugmentation des lèvres par injection