Une réduction du double menton sans chirurgie? Mais bien sûr!

Double menton: un traitement pour tous

Si certaines techniques chirurgicales ont fait leurs preuves dans le traitement du double menton, il n’en demeure pas moins qu’elles sont invasives, qu’elles entraînent leur lot de douleurs et qu’elles requièrent une anesthésie, plusieurs semaines de repos, un suivi médical et ainsi de suite.

Or, tout le monde ne peut pas se permettre d’arrêter ses occupations quotidiennes pour prendre le temps de subir une telle intervention. Et peu parmi nous aimons souffrir, surtout si nous pouvons choisir une option plus confortable. La Clinique Jean Gilbert a une solution douce et pratique pour vous: la réduction du double menton sans chirurgie.

Les personnes qui ont un double menton peuvent vivre un réel malaise, et c’est bien compréhensible. L’apparence qu’il projette n’est pas 01nécessairement des plus flatteuses. Cet attribut peut en effet donner l’impression qu’on est plus âgé ou en surpoids qu’en réalité.

Et même malgré de grands efforts soutenus de mise en forme, il est possible que la perte de poids, aussi importante soit-elle, ne suffise pas à faire disparaître l’ampleur mentonnière.  Il faut dire que les tissus adipeux de cette région du corps sont particulièrement persistants, quoi qu’on fasse pour les faire fondre. Qui plus est, on peut avoir toujours été mince et être quand même aux prises avec ce problème. Pourquoi? Parce qu’il est associé à ces facteurs:

  • la génétique;
  • le vieillissement et le relâchement de la peau et
  • la projection osseuse insuffisante au niveau de la mâchoire.

Si vous voulez éviter l’intervention chirurgicale et que vous avez fait le tour de tous les trucs de grand-mère pour vous retrouver au point de départ, vous verrez dans la réduction du double menton sans chirurgie une solution des plus conviviales et concluantes.

Sécuritaire et simple comme bonjour

Vous vous demandez comment diable peut-on faire pour retirer une protubérance, peu importe sa taille, sans sortir le bistouri? Ce n’est pas sorcier : on y arrive tout simplement par injection. Le traitement par Belkyra, pour le nommer précisément, est l’option de prédilection en l’occurrence.

Le traitement par Belkyra consiste en l’injection dans la zone traitée d’une substance naturellement contenue dans le corps humain, soit l’acide déoxycholique. Santé Canada en accorde l’usage aux médecins spécialisés dans le traitement «de la convexité et de l’ampleur sous-mentonnière modérée ou grave associée à la graisse sous-mentonnière chez l’adulte».

Après une évaluation des besoins, faite en fonction de l’ampleur mentonnière à traiter et des objectifs de chacun, un nombre de séances est déterminé. En moyenne, on estime avoir besoin de deux à quatre séances pour atteindre le résultat souhaité.

Chaque rencontre avec le médecin prend moins de vingt minutes. Avouons que c’est plus facile à caser dans nos horaires chargés qu’une convalescence!

Le traitement en tant que tel est sans douleur, ce qui n’est pas rien. Par la suite, on peut ressentir des picotements, de l’engourdissement, une légère enflure, et on peut parfois voir apparaître des ecchymoses.

Mais c’est là l’essentiel des effets secondaires auxquels on peut s’attendre, et ils sont souvent assez diffus. Ainsi, après le traitement, on peut tout simplement poursuivre ses activités.

Les résultats sont rapidement visibles, au point où on verra une amélioration notable d’une séance à l’autre. À terme, soit environ un à deux mois après le dernier traitement, on constatera une importante réduction du double menton.

Le plus merveilleux dans tout ça, c’est que les résultats sont durables. Vous avez bien lu! Lorsqu’elles ont été éliminées, les cellules adipeuses ne reviennent jamais. En somme, c’est un bien beau cadeau à s’offrir pour la vie!

 

Recent Posts
Transpiration excessive - Clinique Jean-GilbertSoins du visage - Clinique Jean-Gilbert